Comment t’as commencé le rap ?

J’ai commencé, influencé par le rap US, le Wu Tang surtout. J’ai kiffé et j’ai continué, continué. J’ai commencé par des freestyles, puis des premiers clips, des séances studio, sans jamais lâcher le truc quoi. Ça doit faire huit ans maintenant que je fais ça sérieusement. Ce sont mes premières scènes qui m’ont poussé à m’investir. Ce sont les live qui m’ont engrainé.

Un moment dans le rap ?

Du coup, ce sont les concerts qui me reviennent immédiatement. Et le dernier qui m’a marqué était organisé par Sheryo l’année dernière du côté de Bastille. Il avait invité du monde, c’était ouf.

Doucement les Basses

C’est par Despee Gonzales avec qui je suis très souvent, avec qui je rappe. C’est lui qui m’a proposé de participer à une émission de radio dans un premier temps, Friday Groove. Une émission où DLB avait organisé des freestyles. C’est là que j’ai rencontré l’équipe et que j’ai fait leur émission propre ensuite.

Ton actu ?

Je viens de sortir un clip, un morceau intitulé J’ai confiance en personne. Je continue, je sors des clips, je prépare des sons. Il y a des choses qui arrivent.

Propos recueillis par Léo du Bronx 

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .